La Tontine
Publié le 2 Février 2016 à 08h00 - 623 v.

Tout savoir sur le rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit, comment ça marche ?

Vous avez déjà sans doute remis en question le rachat de votre crédit immobilier tout simplement parce que vous remboursez un prêt immobilier dont le taux est plus élevé que les taux actuellement proposés, sachez que c’est une opération possible à condition de connaitre toutes les informations liées et requièrent à ce rachat.

Cette opération n’est avantageuse pour vous que seulement si l’économie est plus importante que les frais engagés. Pensez à prévoir les frais liés puisque avec un taux de crédit plus bas, il faut que le coût total du prêt soit suffisamment intéressant pour venir compenser la globalité des frais qui représentent les 6 mois d’intérêts suivant la demande de rachat de crédit. Ils ne peuvent dépasser 3 % du capital restant dû. Vous ne pourrez pas y échapper au remboursement ou négocier leur suppression, sauf en cas de revente du bien immobilier ou de remboursement anticipé du prêt.

Qui dit rachat de credit immobilier dit nouveau crédit, cela implique donc la mise en place d’une nouvelle garantie. Mettez en place une nouvelle garantie et il vous faut vous acquitter de frais de main levée dans le cas d’une hypothèque ou d’une inscription de privilège prêteur de fonds.

Les procédures à suivre lors d’un rachat de crédit immobilier

Afin d’évaluer votre gain pour cette opération et d’économiser le plus d’argent. Il vous faudra vous informer sur le capital restant dû sur le tableau d’amortissement remis par votre banquier lors de la signature de votre crédit immobilier actuel, vous retrouvez votre capital restant dû et la durée de remboursement restante du crédit en cours.

Pensez également à évaluer la durée du nouveau prêt votre : si votre crédit immobilier en cours se trouve dans le 1er tiers de son remboursement, vous devrez bénéficier d’un nouveau prêt immobilier à un taux d’emprunt d’au minimum 1 point inférieur au crédit en cours afin que votre opération soit financièrement intéressante. Ou s’il se trouve dans le 2ème tiers de son remboursement, vous devrez obtenir un taux d’intérêt d’au minimum 2 points inférieur à votre crédit actuel afin que du gain soit généré. Et enfin si le crédit se trouve dans le 3ème tiers de son remboursement, une opération de rachat de crédit n’est tout simplement pas intéressante pour vous car plus on avance dans le remboursement, plus la part d’intérêts dans les mensualités baisse.

Bref, il est préférable de vous lancer dans une durée de remboursement plus courte pour augmenter vos mensualités ou les laisser à leur niveau actuel

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Placement financier"

  1. 10 Nov. 2018La simulation de votre impôt va-t-elle changer en 2019 ?9 v.
  2. 29 Mars 2018Se former à la gérontologie : un bon investissement ?262 v.
  3. 9 Nov. 2017Immobilier, assurance vie ou bourse, les retraités nous parlent de leur préférences de placement379 v.
  4. 10 Août 2017Le prêt immédiat oui, mais que seulement après vu votre banquier via vidéoconférence !501 v.
  5. 2 Juin 2017Un cabinet comptable pour optimiser la gestion de votre patrimoine629 v.
  6. 29 Mars 2017Présentation résidence sénoir Idylia757 v.
  7. 23 Mars 2017Comment casser un PERP ?751 v.
  8. 24 Fév. 2017La convention tripartite : qu’est-ce que c’est ?756 v.
  9. 19 Déc. 2016Vieillissement de la population : investir en Ehpad, une mesure avant-gardiste732 v.
  10. 24 Oct. 2016Le point sur le placement pour compléter sa retraite911 v.
  11. 22 Oct. 2016Penser à sa sécurité à la retraire, bien choisir les meilleurs contrats d’assurance vie916 v.
  12. 31 Août 2016Préparer sa retraite948 v.