La Tontine
Publié le 31 Août 2016 à 08h00 - 800 v.

Préparer sa retraite

La retraite est une phase inévitable par lequel caque personne devra passer. Durant cette phase, il est incontestable que les revenus d’une personne diminueront d’une façon conséquente. Il faut de ce fait, penser à la préparer à l’avance. Faites-vous conseiller par un courtier pret pour connaître quel support vous correspond le mieux pour cette préparation. Voici donc quelques notions qu’il faut connaître à l’avance pour cette préparation.

Quelques notions sur la finance

Lors de l’entrée à la retraite, le salarié va percevoir ce que l’on entend par couverture retraite obligatoire. Pour la compléter, il est possible de contracter un perp ou aussi plan d’épargne retraite populaire. Rappelons que tous les versements qu’une personne effectue sur son compte peuvent être déduits de la tranche imposable de ses revenus. Tous les salariés peuvent aussi s’enquérir s’ils bénéficient d’un plan d’épargne retraite collectif ou Perco de la part de son employeur. Ce perco permet d’accéder à de nombreux avantages tels que ceux proposés par le perp, avec en plus, la possibilité de percevoir des gains complémentaires non soumis à l’imposition sur le revenu. Quant ax travailleurs non salariés non agricoles dits aussi TNSNA, ils peuvent demander à bénéficier des avantages offerts par la loi Madelin. Ce dispositif-ci permet d’optimiser la protection sociale tout en offrant une certaine défiscalisation.

Souscrire une assurance vie, est aussi une alternative particulièrement intéressante pour une personne qui veut se constituer des revenus supplémentaires réguliers lors de sa retraite. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les Français ont élu l’assurance vie comme étant l’un de leurs placements préférés. Ce contrat permet en effet, de se constituer un capital conséquent pour sa retraite en plus de jouir de nombreux avantages de nature fiscale. Il est à rappeler que les détenteurs d’un contrat d’assurance vie qui peuvent attester d’une détention de plus de 8 ans, peuvent retirer des sommes de leur capital sans aucune contrainte conséquente tant que ces retraits soient partiels. Ce qui fait qu’il est tout à fait possible de percevoir des rentes régulières lors de son entrée en retraite. Et ce, lorsque la souscription a été réalisée au moins 8 ans avant l’entrée dans la retraite. Si ces retraits partiels ne vous intéressent pas, il est toujours possible d’effectuer des retraits pour financer des projets.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Placement financier"

  1. 29 Mars 2018Se former à la gérontologie : un bon investissement ?99 v.
  2. 9 Nov. 2017Immobilier, assurance vie ou bourse, les retraités nous parlent de leur préférences de placement234 v.
  3. 10 Août 2017Le prêt immédiat oui, mais que seulement après vu votre banquier via vidéoconférence !354 v.
  4. 2 Juin 2017Un cabinet comptable pour optimiser la gestion de votre patrimoine454 v.
  5. 29 Mars 2017Présentation résidence sénoir Idylia580 v.
  6. 23 Mars 2017Comment casser un PERP ?592 v.
  7. 24 Fév. 2017La convention tripartite : qu’est-ce que c’est ?578 v.
  8. 19 Déc. 2016Vieillissement de la population : investir en Ehpad, une mesure avant-gardiste615 v.
  9. 24 Oct. 2016Le point sur le placement pour compléter sa retraite767 v.
  10. 22 Oct. 2016Penser à sa sécurité à la retraire, bien choisir les meilleurs contrats d’assurance vie751 v.
  11. 7 Août 2016Retraités, et si vous aviez droit au « minimum vieillesse »797 v.
  12. 27 Juil. 2016Crée un patrimoine pour votre retraite1102 v.