La Tontine
Publié le 23 Décembre 2015 à 13h37 - 1156 v.

Les avantages proposés par le Luxembourg

Comptant parmi les pays fondateurs de l’Union Européenne, le Luxembourg a l’avantage d’une grande stabilité politique, sociale et économique, cela depuis de longues années déjà. De tous les pays d’Europe, le Luxembourg est réputé pour avoir le plus haut pouvoir d’achat.

Grâce à l’attitude ouverte des autorités et la disponibilité des personnes responsables en plus du dialogue qui permettent de faire des échanges plus facilement et régler facilement les problèmes, il ne vous faudra pas plus de 15 à 20 jours pour En 15 à 20 jours obtenir un rescrit fiscal. Le pays est aussi le siège de plus de 160 banques, ce qui en fait un centre financier offrant tous les services d’une place financière internationale. La bourse de valeur est facilement accessible puisque les conditions d’admission sont particulièrement simplifiées.

De plus, les coûts d’admission à la cotisation sont moindres. Concernant le niveau social, les charges sociales rassemblées, salariales et patronales, ne vont pas au-delà des 25 %. De plus, les rapports sociaux sont bien conservés pour éviter le recours à la grève.

Pourquoi monter une SOPARFI luxembourgeoise ?

Si vous choisissez le Luxembourg pour assurer le positionnement du holding de tête de votre groupe, votre entreprise peut jouir des facilités offertes par ce pays. Ainsi, vous pouvez assurer le développement de votre activité à l’échelle européenne ou internationale. Il s’agit d’un accélérateur de croissance, par la déviation de plusieurs pièges ou contraintes administratives et la philosophie d’un dialogue avec les entrepreneurs.

Pour une croissance au niveau européen, un holding Luxembourgeois profite des avantages des Conventions de non-double imposition. Sachez qu’une SOPARFI peut exercer une activité de holding, mais aussi avoir une activité qui se concentre principalement sur la gestion de ses participations. De plus, elle est assujettie au régime de la directive européenne Mère-filiale.

Les dividendes reçues par une société de capitaux résidente ou non-résidente profitent d’une exonération à condition que la maison mère soit une entreprise de capitaux résidente au Luxembourg en possession d’une participation de 10 % au moins dans le capital de la filiale.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Placement financier"

  1. 9 Sept. 2022Rendement et SCPI : quelle moyenne sur l'année dernière ?19 v.
  2. 23 Nov. 2021La loi Girardin outremer : un bon produit d’investissement ?460 v.
  3. 19 Nov. 2021Les différentes options de sortie en rente d’un PER475 v.
  4. 26 Août 2021Collecte, rentabilité et revalorisation pour les SCPI au 2ème trimestre 2021569 v.
  5. 29 Mars 2021Pourquoi la confiance en soi est importante741 v.
  6. 14 Déc. 2020Comment une simulation d'impôt se passe-t-elle ?1237 v.
  7. 13 Juin 2020Le plan d'épargne retraite résiste mieux à crise du Covid-191412 v.
  8. 18 Mai 2020EHPAD : Korian ne versera pas de dividendes aux actionnaires1382 v.
  9. 23 Fév. 2020Les conditions d’éligibilité d’une société à la loi Girardin IS1397 v.
  10. 27 Juil. 2019La flexibilité des banques au Luxembourg1684 v.
  11. 27 Janv. 2019Prévoir de financer ses propres obsèques1866 v.
  12. 10 Nov. 2018La simulation de votre impôt va-t-elle changer en 2019 ?2080 v.