La Tontine
Publié le 10 Novembre 2018 à 10h56 - 31 v.

La simulation de votre impôt va-t-elle changer en 2019 ?

De plus en plus de contribuables se servent désormais de l’outil de simulation de l’impôt sur le revenu afin de prévoir le montant de l’imposition à verser à l’administration fiscale. Comme nous le savons tous, cet impôt sera prélevé directement de nos revenus à partir de 2019, et ce, tous les mois. C’est pourquoi, il est d’autant plus prudent de le simuler, puisqu’il sera directement retranché de nos revenus par le collecteur attitré et non plus par l’administration fiscale. Cependant, ladite simulation va-t-elle changer en 2019 ?

Le même mode de calcul de l’impôt est maintenu

Il n’y aura pas de changement en ce qui concerne le calcul de l’impôt, celui-ci est le même en 2019 par rapport à 2018. C’est-à-dire prise en considération des éléments ci-après :

  • la composition du foyer fiscal pour définir le quotient familial
  • le montant des revenus du contribuable et de son conjoint
  • le calcul de l’impôt brut
  • la déduction des abattements et des autres éléments entrant en compte dans l’ajustement de l’impôt brut
  • le calcul final de l’impôt net

Ceci, sans oublier les diverses possibilités de défiscaliser. Il n’y aura donc pas de changement en ce qui concerne la simulation en 2019. En savoir plus avec les experts de l’optimisation fiscale sur defiscalisezmoi.com.

Par ailleurs, les simulateurs disponibles sur les sites spécialisés proposent généralement les deux versions : la classique et la complémentaire.

Notez enfin que le calcul de l’impôt est indépendant du choix du taux à la source : taux personnalisé ou neutre, taux individualisé. Ceux-ci sont pris en compte par le collecteur (employeur, caisse de retraite, Pôle emploi, etc.).

Comment simuler ?

Comme le simulateur en ligne est totalement gratuit, il est judicieux de simuler autant de fois qu’on le souhaite, afin de choisir la meilleure option permettant de payer le moins d’impôts possible.

La simulation peut aussi se faire à chaque fois que le contribuable change de situation familiale ou professionnelle, et ce, avant le mois où les changements seront pris en compte. Par exemple en cas d’augmentation de salaire, de nouvelle vie en couple, de l’arrivée d’un enfant, etc. La situation fiscale d’un individu est également modifiée s’il devient veuf ou divorcé, si ses enfants se détachent du foyer fiscal car devenus majeurs par exemple : ils ne deviennent plus par conséquent des enfants à charge.

À qui peut-on se rapprocher afin d’optimiser sa fiscalité ?

Si vous payez beaucoup trop d’impôts, il est temps de rectifier cette situation et se rapprocher d’un conseiller en gestion de patrimoine. Diverses solutions existent en effet, permettant de faire baisser efficacement la charge fiscale : au CGP de vous recommander celles qui sont les plus adaptées à votre situation et à votre patrimoine. L’utilisation du simulateur proposé sur le site susmentionné permet déjà d’identifier les différents dispositifs actuellement éligibles à la défiscalisation.

Le CGP vous présentera aussi en détail les avantages et les risques pour chaque dispositif. Ceux-ci concernent l’immobilier, les valeurs mobilières, les actifs financiers, les produits atypiques : l’éventail est infini. Retenez qu’une gamme de produits de défiscalisation aboutit à une réduction d’impôts attrayante, combinée avec un rendement satisfaisant, mais éventuellement assortie à des risques de perte en capital.

Année blanche 2018 et défiscalisation

Avec l’entrée en vigueur de la retenue à la source en 2019, les impôts relatifs aux revenus enregistrés en 2018 seront gommés. Ceci, afin de permettre la taxation de l’impôt en temps réel et tous les mois, comme nous l’avons décrit plus haut.

Ce qui n’est cependant pas le cas pour les employés à domicile : femmes de ménage, jardinier, garde d’enfants. En effet, leur prélèvement à la source ne sera applicable qu’en 2020, et le système actuel est encore maintenu pendant une année supplémentaire pour cette famille de contribuables.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Placement financier"

  1. 29 Mars 2018Se former à la gérontologie : un bon investissement ?287 v.
  2. 9 Nov. 2017Immobilier, assurance vie ou bourse, les retraités nous parlent de leur préférences de placement411 v.
  3. 10 Août 2017Le prêt immédiat oui, mais que seulement après vu votre banquier via vidéoconférence !525 v.
  4. 2 Juin 2017Un cabinet comptable pour optimiser la gestion de votre patrimoine656 v.
  5. 29 Mars 2017Présentation résidence sénoir Idylia785 v.
  6. 23 Mars 2017Comment casser un PERP ?780 v.
  7. 24 Fév. 2017La convention tripartite : qu’est-ce que c’est ?786 v.
  8. 19 Déc. 2016Vieillissement de la population : investir en Ehpad, une mesure avant-gardiste756 v.
  9. 24 Oct. 2016Le point sur le placement pour compléter sa retraite927 v.
  10. 22 Oct. 2016Penser à sa sécurité à la retraire, bien choisir les meilleurs contrats d’assurance vie944 v.
  11. 31 Août 2016Préparer sa retraite977 v.
  12. 7 Août 2016Retraités, et si vous aviez droit au « minimum vieillesse »943 v.